Accueil
separation
Ancizan
separation
Aulon
separation
Barrancoueu
separation
Bazus-Aure
separation
Cadéac
separation
Gouaux
separation
Grézian
separation
Guchen
separation
Lançon
separation
Présentation des villages
separation
Patrimoine
separation
Pastoralisme
separation
Neste
separation
Arbizon
separation

agrandirdiminuerimprimer

trefle Patrimoine

Bien que chacune des communes ait ses particularités, la Communauté de communes constitue un territoire doté d’une histoire, d’une culture, de traditions et d’un patrimoine communs.


Configuration des villages

Le territoire de la communauté de communes est contigu, néanmoins la configuration des villages varient et l’on distingue principalement deux grandes catégories :

  • Les villages de fond de vallée comme Ancizan, Bazus-Aure, Cadéac, Grézian et Guchen
  • Les villages implantés sur les versants, c’est le cas de Barrancoueu, Gouaux et Lançon.

Le facteur géographique a ainsi marqué l’organisation des villages et le type d’habitation.


Origines glaciaires

Les origines glaciaires de la vallée ont laissé des traces dans la géomorphologie.
L’une des formations caractéristiques de la Communauté de communes est ce que l’on nomme localement des « Pouys ».

On nomme ainsi le Pouy de Guchen et le Pouy deth Capis à Grézian.

Tous deux offrent un point de vue sur la vallée et l’on peut en apprendre plus en découvrant les trois tables d’orientation et d’interprétation situées sur le Pouy de Guchen.


Panoramas

Mais la nature a également offert d’autres points de vue d’exception qui s’ouvrent sur des panoramas superbes :
  • Le massif de l’Arbizon depuis Lançon
  • Les sommets depuis Pene Blanque à Gouaux
  • Une vue d’ensemble depuis la Hourquette d’Ancizan
  • Une vue sur le fond de vallée depuis Castillac à Cadéac

Architecture

De plus, l’architecture de nos villages a été fortement marquée par la société agro-pastorale qui connut son apogée entre le milieu du 18 ème et du 19 ème siècle. Le bâti témoigne encore aujourd’hui de ces activités. Les granges d’altitude tant convoitées à notre époque et souvent transformées en résidences secondaires témoignent de cette époque et reflètent l’évolution de l’affectation du bâti.
Mais l’habitat des bourgs a aussi été marqué par les activités pratiquées par les propriétaires et l’on distingue assez facilement, par exemple, les demeures bourgeoises ou de notables.

Ces caractéristiques du bâti traditionnel ne sont pas propres à la communauté de communes. Une étude a ainsi été réalisée en 2005, détaillant les caractéristiques de cette architecture locale à l'échelle des cantons d'Arreau, Bordère-Louron et Vielle-Aure.
Cette étude à donné lieu à une exposition sur le bâti traditionnel en 2005 au centre culturel d'Ancizan.
 

Patrimoine religieux

C’est principalement l’art roman qui caractérise le patrimoine religieux de la Communauté de communes. Les édifices religieux, églises, chapelles, sont nombreuses et méritent que l’on s’y arrête. Si beaucoup d’églises sont situées au cœur des villages, les chapelles sont parfois beaucoup plus exentrées et constituent une destination de balade idéale : Chapelle Saint-Michel à Bazus-Aure, Chapelle d’Ousten à Ancizan ou encore Chapelle du Bouchet à Guchen.


Edifices remarquables

Le patrimoine architectural des villages ne se résume pas à l’art religieux et l’on trouve de nombreux édifices intéressants comme :
  • La Tour de guet à Cadéac,
  • les Maisons renaissances à Ancizan,
  • la Maison du procureur ou les Tours Cambon à Guchen.

Patrimoine lié à l'eau

L’eau est au cœur de tous les villages. Souvent présente sous forme de ruisseaux, elle jaillit également au travers d’un ensemble de petits éléments bâtis.

Ce patrimoine lié à l’eau est riche et diversifié.

Si certains ouvrages ont déjà fait l’objet de réhabilitation, d’autres en bénéficieront bientôt.

On retrouve ainsi dans les villages :
  • Des lavoirs
  • Desfontaines
  • Des bassins
  • Des abreuvoirs


separation
 
 
Réalisation 2008 - www.otidea.com